spectacle à partir de 10 ans

Billes et Macarons, histoires de filles et de garçons

spectacle à partir du CM2
durée 1h
écrit par Marie-Laure Picard / musique originale de Marco Caccialupi

“Marchent côte à côte garçons et filles vers un autre horizon, où les garçons seront sans souci les rois du macarons et les filles joueront sans façon comme des as aux billes .”

Petits malheurs et grandes émotions, grandes transformations physiques et violences accrues…
Comment ouvrir le dialogue sur ce moment d’adolescence ?
De l’enfance à être un homme, à être une femme, ces questions qui font grand débat.

Ce spectacle propose d’initier un dialogue, des échanges sur ce que vivent les uns et les unes pour mieux se comprendre. Billes et Macarons ouvre une passerelle vers certaines questions que posent le masculin et le féminin.

C’est une heure de racontée en musique qui alterne récits contemporains (contextualisés à chaque fois dans le lieu et le quartier où est raconté le spectacle) et contes traditionnels. Elle est suivie d’une animation d’une heure autour des questions des élèves.

Au départ il y a cette envie de raconter des histoires qui nous sortent des pré-jugés.
Ne pas avoir envie de mettre dans des cases, de porter une “étiquette”.
Envie de raconter des êtres libres de leurs choix, de leurs mouvements, de leurs vies.

Au départ, il y a cette envie de dire des choses simples, qui représente la vie d’aujourd’hui vers laquelle nous allons. Alors il y a cette recherche dans la tradition, dans les traditions, les heures passées sans compter à lire des contes, à consulter des livres, à chercher par des mots clés dans des index, à feuilleter des revues, à s’arrêter sur un article. Il y a ces échanges avec des bibliothécaires, ces questionnements auprès de conteurs. Et il y a cette difficulté à découvrir le conte, l’histoire qui nous montre un homme, une femme, une fille, un garçon sous un autre axe, d’un autre point de vue.

Au fil de ces défrichages, les notes s’accumulent, et le spectacle tourne en rond. Et puis apparaît l’évidence, qu’il faut créer de toute pièce, adapter, détourner, contourner. La construction prend forme, le puzzle se met en place. Un pas en avant, deux pas en arrière, et la marche s’inverse, deux pas en avant un pas en arrière. Maintenant il est possible de reprendre le travail, remettre en chantier des contes écartés, se les remettre en bouche pour transmettre autrement des contes bien connus.
Fanta-Ghirro la guerrière ne rentre plus à la maison à la fin du récit, le pantalon sera cousu par le frère, la femme récoltera le champ de fonio alors que les hommes n’ont pas réussi… Ainsi va la vie en valse continue.
Celle et celui que l’on raconte n’est pas celui ou celle que l’on croit.

Billes et Macarons est un spectacle à la forme finie, qui peut à tout moment évoluer pour un lieu pour un autre. Rien n’est figé, conteuse et musicien restent à l’écoute, continuent à chercher.

créé au collège Guillaume Budé en 2010